Association EPIC GN
Pour des GN épiques !

Accueil > Événements > GNs Warhammer 40K > Dans les épisodes précédents...

Dans les épisodes précédents...

mercredi 26 octobre 2016, par EPIC GN

Le GN Tyrans et nids de mines s’inscrit dans la suite de précédents GN Warhammer 40K dont vous trouverez ci-dessous un petit résumé.

Pile au mauvais endroit

La vie était assez tendue sur la ravissante planète Orphéa 8, fraîchement ramenée dans le giron de l’Impérium.
Entre les colons escortés par la Garde Impériale et les natifs oubliés pendant plusieurs siècles, la situation commenca à dégénérer lorsqu’un groupe d’Orks décida de se servir du seul Astropathe présent comme repas de midi.

Coupés du monde, nos vaillants citoyens impériaux ont du affronter la Waaaaaagh !, surmonter la corruption de leur gouvernement par le Chaos, et enfin évacuer la colonie à la hâte lorsque les Sœurs ont par mégarde réveillé un groupe de Nécrons qui dormaient dans les sous-sols.

Au final, l’arrivée providentielle d’un vaisseau marchand leur a permis d’évacuer in-extremis et d’ordonner le bombardement de cette planète, qui entre nous, ne manquera probablement à personne…

Bilan des victimes vitrifiées par les frappes orbitales :

  • 1 gouverneur planétaire,
  • 1 QG complet de la garde impériale,
  • 1 escouade de l’inquisition et son chargement.

Bilan des installation ensevelies sous la planète :

  • un manufactorum expérimental de l’adeptus mechanicus.

Pénitence

Abondonner une planète sans habitants aurait put être compréhensible. Mais sous la pression de l’adeptus mechanicus et de la sainte inquisition, le mechanicus fut envoyé sur la planète avec un terraformer et une équipe d’inquisiteurs pour retrouver la trace du manufactorum expérimental disparu lors de l’épisode précédent...

Le temps de revenir sur place, des eldars noirs avaient commencé des fouilles sur la planète pour retrouver des reliques de leur peuple. Ils accueillirent le mechanicus et l’inquisition comme il se doit...

Le providence, vaisseau marchand qui avait recueilli les réfugiés, fut arraisonné par le croiseur inquisiteur et les traîtres en fuite furent renvoyés sur Orphéa 8 pour reprendre le contrôle de la planète, qu’ils soient civil ou non.

Ceux ci furent talonnés de près par une escouade princière eldar venu récupérer leur propriété.
Les mouvements des xénos n’était pas passé inaperçue. Comme l’équipe de l’inquisition et de terraformation ne répondaient plus, l’Impérium envoya la Deathwatch...
Tout ce petit monde se retrouva donc en route vers Orphéa8. Ce fut sans compter sur un groupe de pirates ORKs qui, tombé en panne non loin, s’invita à ce joyeux festin de roquettes, Obus et de grenades.

Le croiseur inquisitorial en orbite guidait les opérations au sol. Il explosa au cours de l’opération sans raison apparente... Libre de ses mouvement, le vaisseau libre marchand profita de la situation et mis les voiles assez prestement après avoir récupéré quelques navettes.

Un traître inquisiteur ouvrit un portail vers un monde chaotique...
La bêtise de certains réactiva la forteresse nécron qui constituait le cœur de la planète...

Pris entre deux feux, ce qui restait des troupes et de civils déplacèrent le terraformer dans le manufactorum fraîchement ré ouvert et envoyèrent un message d’urgence à l’attention du conseil de l’adeptus mechanicus de Mars.

. . . - - - . . .

On raconte dans l’Impérium que la flotte de guerre de mars est déployée autour d’Orphéa 8 et y déploie des Titans...
Mais si ça se trouve, ce ne sont que des ragots de bonne femme...

Cet article a été illustré par les photos du talentueux PhotoGNik

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0